MOTIV(é)R #6 – M@W pourquoi ?

La motivation en entreprise est un thème qui passionne beaucoup de monde, et j’en veux pour preuve le nombre incroyable de livres qui sont parus sur ce sujet ces 20 dernières années. La motivation s’expose de manière directe, et se cache aussi sous des formes plus variées comme celui du bonheur au travail, du leadership ou des méthodes agiles. Tous ces sujets, et bien d’autres, se réfèrent aux nombreuses études réalisées sur les moyens de motiver les personnes pour ainsi les rendre plus performantes.

Car le but ultime de l’entreprise a été, est et restera la performance qui conduit au (maintien du) profit.

Alors, s’il existe déjà autant de livres, d’études et de modèles sur le sujet, pourquoi créer encore une nouvelle variation autour du thème de la motivation ?

Pour deux excellentes raisons :

  1. Tous ces modèles sont focalisés sur les individus ;

  2. Tous ces modèles proposent une solution simple à généraliser à toute l’entreprise.

C’est un paradoxe : comment répondre à un besoin individuel par une solution générique ?

Si M@W existe, c’est pour cette seule et simple raison :

  • considérer qu’il y a d’autres formes de vie dans une entreprise que l’individu,

  • et qu’il faut personnaliser les leviers de motivation à chacune de ces formes vivantes.

Ces formes de vies sont :

  1. L’individu : qu’il s’agisse d’un employé, d’un ouvrier, d’un manager, et même d’un consultant de longue durée. L’individu est un acteur de l’entreprise, considéré par ses compétences, sa personnalité, et aussi par ses hobbies, et sa philosophie de la vie.

  2. L’équipe : groupe d’individus, de préférence ne dépassant pas 10 pour garder un contact direct entre chacun d’eux. L’équipe n’est pas la juxtaposition de ses membres, elle est autre chose. L’équipe a sa propre intelligence (collective), sa propre personnalité et ses propres compétences, qui ne peuvent exister que par l’existence de l’équipe. C’est pour cette raison qu’il faut considérer l’équipe comme une entité vivante, mouvante et changeante.

  3. L’organisation : c’est l’ensemble des équipes qui forment l’organisation. L’organisation peut être un département de l’entreprise, une filiale ou l’entreprise dans son ensemble, en fonction de sa taille. Il faut considérer chacun de ces niveaux comme une entité vivante unique et différentiable des autres. A ce niveau d’organisation, le lien avec l’individu est souvent plus spirituel que réellement opérationnel, à moins d’être le manager du département ou de l’entreprise, bien évidemment.

Les leviers de motivation sont quant à eux tout à fait classiques. Ils ressortent des autres modèles existants qui ont pour la plupart fait leurs preuves. Qu’il s’agisse de recherche de bien-être, de modèle organisationnel et managérial, qu’ils s’appliquent aux types de personnalités, à la communication transactionnelle ou au feedback.

Il y a deux catégories de leviers :

1.    Les motivateurs. Ceux-ci sont développés par l’entité elle-même, encouragés par l’entreprise et le management direct.

Ces leviers visent trois principes actifs :

  • Le comportement

  • Les pensées

  • Les émotions

2.    Les stimulateurs. Ceux-ci sont initiés et maintenus par

  • Le management

  • L'environnement (le cadre / la structure) de travail


0 vue0 commentaire

©2020 MotivAtWork

  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter - Black Circle